Passer au contenu principal

Exposition « Caroline Monnet : motifs d’appartenance »

Endroit Parc de L'Imaginaire et façade de L'Imagier

Dates 4 novembre 2022 — 5 février 2023

Heure de début Débute à 18 h 00

À propos de l’exposition

Artiste : Caroline Monnet
Commissaire : Amin Alsaden

L’exposition Motifs d’appartenance ramène la pratique artistique de Caroline Monnet dans sa ville natale d’Aylmer. Les œuvres présentées rendent hommage à la signification de ce site, situé sur le bassin versant de la rivière des Outaouais, territoire traditionnel du peuple algonquin. Bien que les communautés autochtones aient habité ce terrain pendant des milliers d’années, il n’y a actuellement pratiquement aucune trace discernable de leurs contributions dans l’espace urbain, en raison de la manière dont le paysage a été modifié, souvent au-delà de toute reconnaissance, par le colonialisme. Monnet entend remettre en question cet effacement. Elle a étudié les motifs géométriques anishinaabe transmis par des générations de matriarches dans sa famille, dont elle a été dépossédée par l’assimilation forcée. Historiquement, ces motifs identifiaient non seulement les différentes familles, mais ils contenaient également des messages cachés du monde des esprits. En outre, Monnet utilise les technologies numériques pour créer de nouveaux motifs inspirés de ceux dont elle a hérité. Ces motifs introduisent un sentiment de fierté, en particulier dans les environnements urbains fades, et affirment la présence et l’appartenance des autochtones.

Cette exposition présente Shapeshifter (2019), une vidéo projetée sur la façade ouest de L’Imagier, visible après le coucher du soleil depuis le parc de L’Imaginaire. Informée par la pratique spirituelle du shapeshifting, où les humains pourraient se transformer en d’autres êtres afin d’accomplir des actes qui protègent et prennent soin de leurs communautés, cette œuvre est aussi un commentaire sur la façon dont nos perceptions et nos expériences du monde changent et évoluent constamment. Des motifs apparaissent, se multiplient et fusionnent, laissant place à d’autres motifs, parfois par des transitions douces, et de manière plus abrupte et parfois inattendue dans d’autres cas. Ces mouvements forment leur propre schéma temporel cyclique, superposé à la mosaïque optique*, qui suggère que les êtres humains et leurs semblables, non humains, sont la somme de tout ce qui s’est passé auparavant et feront partie intégrante de ce qui se passera dans le futur que tout est lié, fluide et en constante évolution.

Une œuvre sculpturale, Piwanego / Noogom (Autrefois / Maintenant) (2021), est également présentée dans cette exposition, visible par la fenêtre de la façade est de L’Imagier sur la rue Front. Un sac ordinaire est brodé de motifs ornementaux et rempli de sable provenant des rives de la rivière Désert dans la réserve de la Première Nation Anishinabeg de Kitigan Zibi. Les motifs et le sable symbolisent la culture et la terre de la famille et des ancêtres de Monnet, mais le sable, tout comme le sac habituellement utilisé dans l’industrie de la construction, indique également l’extraction lourde, qui a un impact sur la topographie et les écosystèmes de la terre. Cette sculpture est le grain de semence d’un ensemble plus vaste d’œuvres que Monnet présentera en 2024 lors d’une exposition solo à l’occasion du 50e anniversaire de L’Imagier, explorant les liens entre sa communauté, la forme bâtie et la terre.

*Une mosaïque optique ou pavage est le recouvrement d’une surface, souvent un plan, à l’aide d’une ou plusieurs formes géométriques, appelées tuiles, sans chevauchement ni vide.


Vernissage | vendredi 4 novembre à 18h

18h : Vernissage, en présence du commissaire Amin Alsaden.

  • Musique par DJ Bagowji
  • Boissons chaudes par La Femme à marier
  • NDN tacos par Howard Adler

Entrée libre


L’exposition Caroline Monnet : motifs d’appartenance a fait l’objet d’une capsule culturelle par Christelle D’Amours à l’émission de radio Sur le vif de Radio-Canada !


Biographie de l’artiste

Caroline Monnet, Photo Sébastien Aubin

Née d’une mère anishinaabe et d’un père français, Caroline Monnet est une artiste multidisciplinaire de l’Outaouais actuellement installée à Montréal. Après avoir étudié à l’Université d’Ottawa et à l’Université de Grenade en Espagne, elle a poursuivi une carrière en arts visuels et en cinéma. Son travail est régulièrement présenté sur la scène internationale et se retrouve dans de prestigieuses collections de musées, de particuliers et d’entreprises. Sa pratique est souvent minimaliste mais chargée d’émotion. Monnet est connue pour son travail avec des matériaux industriels, combinant le vocabulaire des cultures visuelles populaires et traditionnelles avec les tropes de l’abstraction moderniste dans le but de créer des formes hybrides uniques. Elle est représentée par la galerie Blouin Division.

Amin Alsaden, Photo Sahar Te.

Biographie du commissaire

Amin Alsaden est un conservateur, un éducateur et un spécialiste de l’art et de l’architecture, dont le travail se concentre sur la solidarité et les échanges transnationaux, par-delà les frontières culturelles. Engagé à promouvoir la justice sociale par le biais des arts, la pratique curatoriale d’Alsaden contribue à la diffusion de récits plus diversifiés, inclusifs et globaux, en décentrant et en élargissant les canons existants, et en remettant en question les connaissances et les structures de pouvoir hégémoniques. Il s’intéresse particulièrement à la façon dont les artistes et les architectes interrogent l’agence collective dans le domaine public, tout en imaginant de nouvelles réponses visuelles et spatiales aux expériences d’aliénation et d’appartenance.

 

L’Imagier remercie Blouin Division pour sa collaboration, ainsi que le Conseil des arts et des lettres du Québec, et la Ville de Gatineau pour leur soutien financier.


Caroline Monnet:  Nidendagoziwin Ijinagok

Amin Alsaden odojibigan

 

Caroline Monnets ka nibjesidjigadenag ododimitawin, oga pikiwedon koki tibi ka0ija odjibatc Aylmer. Odotimitawin atsokadeni eh-kotadendagonig oma aki-ni, Ottawa River Watershed ka ija ateg, Anishnabeg odiki-kag. Misowatc gotc weskitc oma ehgi-pi anikitc Anishnabeg weni akikag, kawin tebwe nagosinni nogom minigig kapi nimehtowatc, ozam aji pikan ijinagonig akinni wapishkiyeh kako tigoshig, nanagodan kawin nisowidaksinonig. Monnet oga minsidon ka-ijabigadenig. Ogi-pi kagwe nisistan Anishinaben kakpi nosiniyaminjan, minigig kaki-pi atisokagojan ododemin odi ishkwiyak, anish kewin ogi oniton ozam wapishkiyeh odinakonigewin. Weshkidg ishkwiyak, kawin etah wedi ki-abidisinon kidja kenimitc ododemyan eh-ijagabwinjan, ogi miyodonawa tebwetomowini actic nisistimowini. Nogom oda abijiton wapishkiyeh odinabijitowin kidja atsokadig ka-ija pimadizinanonig, Monnet, opigiyasidon weni kidja kendig awiyek, odenasig agwa ka wabidimowatc weni, actic oda animodan eh-tinizinjan oma kiyabij anishnaben.

Nibjesidjigade ka ija-pi madowazitc anishnabe (2019), mizinseh L’lmagier’s nigabanong nehkehnah kaki wabidig, kiwabidan apitc ki-pigishimog Parc de L’lmaginaire. Atsokadeg apitc awiyeg ka madawazitc, ogishton kidja kwekanagozidizitc eh-ija madfawazitc kidja widokowajan awin koni ododemyan, wedi ininkiwin atsokehmigan adi eh-inendik aji awik nogom megwatc kina kegon eh-mah kwekseg. Nogom maneh kiwabidananan eh-mamowisig kegon, pikan ijitcigehnanog, nanda awiyeg tedigo wibitc, keh dish kodikgig. Winwah ka ijitcigeyatc weni, wapidanawa  pejigon kapi ijanagonik ka tebwetimowatc, ki atsokadeh maneh ishkwiyak kegon kipi ijiyebik, madazowini ogi apitcitonawa mamowi tebwetimowini kidja astokeyatc nigan koni ishkwiyak ka ijiyebizowatc koni n igan keh ijiyebik- kinah kegon eh mamowisig, pinigotc midjiyon actic kwesegong.

Eh-ijinagog odimtawin, Piwanego / Noogom (Autrefois / Maintenant) (2021), acitc oma kiga wabidanawa ka nibjesidhigadeg, L’lmagier’s eh-ijanagonik win o-wasantcigan ka  ija wabidik nigan. Kiga wapidan atsokewin mizingwadeg mishkimot kak, Kitigan Zibi tycigigam nego moshkinehsin. Mizingwasin mamowi nego atsokemigani Mannet mamowi ododemin-omadiziwini, anish nego yedi mamowi mishkimot abidin apitc kegon atsokadek onashtcigemigig, nogom kipitcimitctonanan eh-ija onashtcigemigik aki kak mamowi awesisig eh-ija pamadiziwatc. Wedi nogom pigijish ka wapidimowin, Monnet oga mishaton kwe wabidigewetc 2014 iojisenik, apitc nibjesidjigadenik L’lmagier 50th minigik animkodowaginitc, adi eh-odapkesinig kapi odisetc, eh-ijanagonik kagi-pi ojiyomiganik, odiki.

***

Eh-odapikesig atsokazo

Anishnabewiyon ojojomin, anmitcigojiyon o-tadamin, Tedigo maneh odija kishkiton Monnet, Outaouais Montreal nogom tijikeh. Apitc ka ishkwa kinamagozidj Ottawa mamowi University of Granada Spain, Ododimitawin nogom oda-atsokadan kidja wabidjigadenik kogoni eh-ija ojitok koni omizinseton. Kina awesh nogom kiwabidimowan ododimitawin, acetic nibjesidjige-migwamik ka tebwetimowatc ododimitawin. Odininkiwin kan mishasini anish maneh awiyeg onisiditan koni koga pidjimitcton. Monnet kendagoni ododimitawin eh-ijanagonig, eh abidjitog kegoni ka-abidinik nogom mamowi weshkitc inabijitowin ishkwiyak, mamowisini anishnabe ka-pi ijigijowetc weshkitc mamowi nogom, nogom o-gwe ojiton kidja nijosinik awik kidja nisistig. Blouin Division Gallery ka nibjeshemogadjan.

***

Kinendasowini eh-natisokasitc

Amin Alsaden kinendasowini, kinamagewini, actic ki kinamowagini kidja pidiksidotc kegoni, kidja mizinbiyak koni kidja mizinsetok atsokewini. Kina awin okitkimik owidjigabowiman eh-inegizindjan. Wi nigansidon kegi ijinagonigiban miyawa ijitcigewini, kegoni ija kijendik kidja wabidjigadenik, Alsaden kagi kinamowaginitc kidja kinendasitc, wi nakoton eh obowesinik, kina kegoni, okitkimik eh-natsokemiginik, agwa kidja onisinik koni kidja mishatcigadenik nogom ka tebwetic awik, mamowi agwa kidja mikimaginiyatc minigik eh-ija kendimowatc anishnabeg. Anish miya kawi kendik adi ehnabidjitcigadenik ododimitawinya apitc widokagodjan awin koni adi eh ija ankonotcigadenik odikidowin, megwatc dish wi atsokewin adi kapi ijiwebizitc awik ki pikanshimaginitc eh ija kendik diah. Alsaden ka ndinjak weshkitc mamowi nogom atsokani, kina okitkimik, Arab mamowi Muslim ododinan eh-ija kishkitondjan eh-nidimindjan kegoni, Maneh ki ija widokazo actic maneh awesh ki-ija pi-atsokeh.

Devenir membre

Devenir membre vous permet de participer aux activités exclusives.
Devenez membre

Dons

Avec votre soutien, nous pouvons partager l'art avec notre communauté!
Faites un don

Infolettre

Restez à l’affût de nos activités. Soyez les premiers informés.
Inscrivez-vous